Consultation de cardiologie
nouvelle génération

Bienvenue,

Vos centres CardioParc vous accueillent du lundi au vendredi.

Délais courts,

Nous vous proposons des délais courts et adaptés à votre cas médical.

Innovation,

Une consultation personnalisée grâce à un travail en équipe et un dossier médical connecté.

Nos centres de consultation

Région Auvergne Rhône-Alpes

carte des centres de consultation CardioParc

Cardioparc – Lyon Sud-ouest

A venir

CardioParc – Moirans

CardioParc Moirans
Centr’Alp - Le Xénon - Allée A
340 Rue de l’Eygala
38430 Moirans

CardioParc – Bourgoin-Jallieu

Parc de la Grive
3 Rue des Vanneaux Huppés
38300 Bourgoin-Jallieu

CardioParc Lyon – Villeurbanne

Médiparc 3
93 Rue Louis Guérin
69100 Villeurbanne

CardioParc Lyon – Villeurbanne

Médiparc 3
93 Rue Louis Guérin
69100 Villeurbanne

CardioParc – Bourgoin-Jallieu

Parc de la Grive
3 Rue des Vanneaux Huppés
38300 Bourgoin-Jallieu

CardioParc – Moirans

CardioParc Moirans
Centr’Alp - Le Xénon - Allée A
340 Rue de l’Eygala
38430 Moirans

Cardioparc – Lyon Sud-ouest

A venir

Votre parcours chez nous

Délais courts

Chez CardioParc, nous vous proposons des délais courts et une consultation personnalisée. Vous êtes acteur et partenaire de votre équipe médicale :

 

Remplissez votre dossier médical IzyCardio en ligne pour bénéficier :

  • De délais mieux adaptés à votre cas médical
  • D’une meilleure anticipation de vos examens complémentaires
  • De plus de temps médical lors de la consultation

 

 

Excellence

Pour mieux vous recevoir, notre équipe dynamique et chaleureuse vous accueille dans des espaces modernes et épurés. Afin de vous offrir une qualité de soin maximale, nous travaillons en équipe parfaitement coordonnée composée d’infirmier(e)s, d’infirmier(e)s spécialisé(e)s en échographie cardiaque et de cardiologues.

 

Nos centres CardioParc sont tous équipés de matériels haut de gamme.

 

Suivi numérique

Une interrogation ? Une inquiétude ? Chez CardioParc, votre équipe médicale reste disponible au-delà de votre consultation. Grâce à l’application IzyCardio, votre dossier et votre portail d’échanges numériques nous permettent de rester en lien.

 

Vous pourrez consulter votre dossier médical sécurisé 24h/24 et nous solliciter si besoin.

1
J'ai un rendez-vous
2
Je crée facilement et gratuitement mon compte izyCardio
3
Je renseigne mes facteurs de risque
4
Mon rendez-vous est avancé si besoin
5
Je retrouve mes données de santé dans mon espace personnel sécurisé

Nos patients parlent de nous

4.8

5

4793

Patients

« Très professionnel aimable très bien »

Eric F.

Patient

« La consultation s'est très bien passée, un très bon accueil, le médecin est très compétent. Je suis très satisfait. Un grand merci. »

Thomas A.

Patient

« Excellente prise en charge. Merci »

Cécile L.

Patiente

« Personnel attentif, compétent et sympathique. »

Amaury D.

Patient

« Très satisfaite de votre équipe »

Laure D.

Patiente

« Excellent accueil et équipe très professionnelle, les infirmiers sont très discrètes, et le cardiologue est très professionnel et à répondu à toutes les questions très clairement... Très satisfait. »

Marc J.

Patient
illustration contactez-nous

Besoin d'aide pour compléter votre dossier médical IzyCardio ?

Contactez l'assistance izyCardio.

Actualités

Il est aujourd’hui vital d’accompagner les cardiologues "dans la mutation de leurs pratiques", a martelé ce jeudi 25 novembre le président du Syndicat national des cardiologues (SNC) lors d’une conférence de presse consacrée à la coopération entre ces spécialistes et les infirmières en pratique avancée (IPA).

Le SNC défend "l’exercice partagé". "Cela fait très longtemps qu’on ressent le besoin d’avoir des gens pour nous aider sur des éléments de soins", admet le Dr Vincent Pradeau, secrétaire général, qui déplore un décalage "entre l’offre de soins et les besoins attendus", du fait des délais de consultations très longs (autour de 3 mois),

"Il faut passer d’une prise en charge de médecins dans un cabinet à une prise en charge par une équipe, soutient le Dr Marc Villaceque, président du SNC. Dans ce cadre, les IPA auront un rôle essentiel à jouer."

"Certains ont l’impression de perdre le lead sur la prise en charge" mais "l’IPA travaille dans un cadre défini avec le cardiologue et les recos de la HAS et des sociétés savantes", ajoute Justine Jasson, Cadre de santé, diplômée en pratique avancée.

 

Un guide pratique pour promouvoir la coordination

Conscient du changement "difficile" qui est en train de s’opérer, et des réticences qui se font nombreuses, le syndicat a mis en place un guide pratique à destination des professionnels afin de promouvoir la coopération avec les IPA, nécessaire pour répondre "aux besoins quotidiens". Quelle place pour ces professionnels de santé qualifiés ? Quelles responsabilités ? Quels bénéfices attendus ?

 

Une très bonne lecture !

Lire l'article complet sur : www.egora.fr

A première vue, cela ressemble à du corporatisme un peu dépassé. En délivrant ce message commun, les principaux syndicats des médecins libéraux et le Conseil National de l’Ordre expriment une vraie inquiétude sur l’avenir même du métier de médecin.

Mais quelle est la réalité de l'offre de soins aujourd’hui ? ceux sont plusieurs millions de nos concitoyens sans médecin traitant, des délais de consultations qui ne cessent d'augmenter, des structures hospitalières en souffrance, contraintes de pallier les difficultés des soins primaires et spécialisés, et des territoires entiers sans offre de soins de proximité... Dans ce contexte, le status quo des modalités d'accès aux soins est-il vraiment dans l'intérêt du patient et de la qualité des soins ?  

Encore plus inquiétant, en lisant cette interview, et la lettre adressée à la présidente de la Commission des affaires sociales du Sénat, on ne voit pas de propositions ou de solutions nouvelles... En dehors, de l'arrivée prochaine d'une armée de nouveaux médecins dans les 5 ans, qui de toute façon n’adhèrent plus nos modalités d’exercice actuelle. Et en attendant (Godot?), on fait quoi?

Plutôt que de s'arc-bouter sur un modus operandi qui ne permet plus à nos patients d'accéder à leur droit élémentaire d'être soignés, soyons force de proposition et prenons de la hauteur. Nous, Docteurs en médecine, nous avons l'expertise et la légitimité de devenir les chefs d'orchestre d'une équipe médicale efficace. Mais, nous ne pouvons plus brandir l'étendard de la perte de chance et de la qualité de notre médecine avec des délais de consultation de 6, 9 ou 12 mois...

Nous pouvons néanmoins tacler le législateur, et les gouvernements successifs qui n'ont donné que des moyens ridicules à la médecine de ville et à la coordination. Il est impossible financièrement pour un médecin généraliste ou spécialiste de s'entourer d'une vraie équipe intégrée de plusieurs professionnels de santé pour organiser au mieux ses séquences de soins.

Le Ségur de la Santé devrait être d'abord celui des soins primaires et des soins spécialisés de proximité, car c'est là que le parcours de chaque patient commence.

Lire l'article complet sur : www.egora.fr